Le retour des aristocrates ?

Avec la mort du duc de Berry, puis la chute de Decazes, un mouvement réactionnaire s’enclenche, qui atteint son sommet avec l’arrivée de Villèle à la tête du gouvernement. Alors que Louis XVIII s’affaiblit, puis que le remplace en 1824 le plus intransigeant Charles X, le mouvement réactionnaire semble prendre le contrôle du pays. Plusieurs mesures... Lire la Suite →

1816-1820 : une Restauration « libérale » ?

Avec la dissolution de 1816, la Restauration s’éloignait des royalistes les plus acharnés pour tenter de mettre en place un compromis plus libéral, d’abord autour de Richelieu, puis surtout avec le ministre favori de Louis XVIII, Élie Decazes, parfait symbole de cette époque nouvelle. Dans ces années, la France se livra peu à peu à... Lire la Suite →

Henri Guillemin est-il fiable ?… la suite

Il y a bientôt sept ans, j’ai sorti sur la chaîne ce qui y est encore au moment où j’écris la vidéo qui y est la plus vue, et dont je suis pourtant le moins fier, une petite pastille de 20 minutes, bien courte selon mes standards actuels, intitulée « Henri Guillemin est-il fiable ? » Curieuse vidéo,... Lire la Suite →

Plus royalistes que le roi ?

Avec les Cent-Jours, la monarchie des Bourbons a, à nouveau, été mise à l’épreuve. Une fois encore, c’est à des puissances étrangères qu’il revient de placer Louis XVIII sur le trône. En moins de deux ans, à deux reprises, le roi a regagné les Tuileries par le biais de l’étranger, ce qui ne peut manquer de... Lire la Suite →

L’éphémère premier retour des Bourbons

Comme on l’a vu, en 1814, le retour sur le trône des Bourbons n’allait pas de soi, et ne faisait l’unanimité ni en France, ni à l’étranger. Louis XVIII et son entourage ont donc dû manœuvrer pour récupérer le trône perdu plus de vingt ans auparavant, et ce n’était là qu’une première étape. Loin d’être un... Lire la Suite →

La France en 1814

Évoquer l’état de la France en 1814 implique bien entendu de faire un ample bilan de la période napoléonienne. Le début de l’année 1814 est en effet le moment de la faillite de l’Empire qui, après avoir atteint son extension maximale en 1811/1812, s’effondre sous la pression des puissances coalisées. Tandis que les élites du... Lire la Suite →

Pétain doit-il le pouvoir à la gauche ?

C’est un refrain populaire à droite et qui revient désormais chaque année sur les réseaux sociaux les 10 juillet… et pas que : les pleins pouvoirs donnés au maréchal Pétain lors du vote du 10 juillet 1940 l’auraient été par la gauche, et Vichy serait, en fait, une faute morale venue de la gauche française. S’appuyant sur les parcours... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑